3 questions sur le récit autobiographique

Le récit autobiographique

  

1)     Décris avec tes mots les caractéristiques du récit autobiographique.

-          L'auteur est le narrateur et le personnage principal. Il raconte des faits réels, qui se sont déroulés avec des personnages ayant vraiment existé : rien n'est inventé. Il s'agit d'anecdotes concernant le personnage, qui donnent une idée sur la vie privée  de celui-ci.

-          Lors du récit de ces anecdotes, l'auteur fait aussi une mise au point de ces événements, il les analyse avec une mesure présent / passé.

-          Tout au long du récit, le point de vue du lecteur est interne, il voit tout avec les yeux du narrateur. Toutefois, les yeux du narrateurs peuvent être doubles : il y a son point de vue actuel (à l'âge où il raconte sa vie) et son point de vue passé (à l'âge où se sont passés ces événements).

-          L'auteur, puisqu'il raconte sa vie, écrit à la première personne. Aussi, il adapte les temps du récit à ce qu'il raconte. Ex : il utilise le présent lorsqu'il parle d'aujourd'hui et le passé lorsqu'il narre ses anecdotes.

2)     Qu'est-ce que le pacte de sincérité?

Le pacte se situe dans le fait que le lecteur puisse se sentir concerné par un récit sincère. L'auteur doit y veiller, malgré la difficulté de parler de soi avec la plus grande objectivité possible. Le texte autobiographique n'est pas une fiction (comme la biographie ou le texte historique); le lecteur doit avoir confiance en l'auteur et de l'empathie pour lui. C'est pourquoi, en tant que lecteur, il faut faire attention à :


-         
la relation entre le narrateur et le personnage : il parle de lui-même avec nostalgie, mais aussi avec distanciation (il a apprécie, donc le prend avec humour, ou il regrette ce passage de sa vie et le prend avec rejet)

-          la relation du narrateur avec lui-même face au lecteur : d'une part la composition du récit (problèmes de chronologie des événements, de mémoire, etc.) d'autre part le regard du lecteur (problèmes de sincérité, ce que l'on ne veut pas dire peut-être supprimé du récit).

3)     Quelles sont les différentes formes du récit autobiographique?

 

-    L'autobiographie : elle prend la forme d'une confession, c'est le récit d'une vie entière.

-    Les mémoires : il s'agit du témoignage de personnes ayant vécu des événements historiques et qui désirent en faire part au lecteur.

-    Le journal intime : c'est un récit écrit quotidiennement, ce qui implique que l'analyse des événements est immédiate (pas de recul). En principe, un journal intime ne doit pas être publié.

-    Le roman autobiographique : l'auteur écrit également au sujet de sa propre vie, mais à la troisième personne et avec des noms fictifs pour les personnages. Il veut déguiser la réalité.

-    L'autobiographie romancée : un auteur écrit l'histoire d'un personnage existant vraiment, en y rajoutant de la fiction. Il se documente avant d'écrire, pour pouvoir mêler réalité et fiction. Le personnage parle à la première personne dans le récit.

-    L'autofiction : à partir d'une autobiographie, on voit apparaître des variations, des jeux auxquels le lecteur est priés de ne pas croire totalement. Il s'agit d'un récit qui mélange fiction et autobiographie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×