La grammaire du texte - l'énonciation

La grammaire du texte

 

I)      L'énonciation

 

A)    Le cadre de l'énonciation

 

 

1.      Enoncer, énonciation, énoncé

 

a)      Enoncer : du latin ENUNCIARE "faire savoir", exprimer en termes nets, sous une forme arrêtée, ce que l'on a à dire.

 

à Cette définition met en évidence les 2 composantes du verbe ÉNONCER : d'une part il signifie DIRE, d'autre part, il implique que ce dire s'adresse à quelqu'un. (voir le texte 1)

 

b)     Enonciation : nom formé sur la base du verbe ÉNONCER à l'aide du siffixe –(a)tion qui sert à former des noms d'actions : l'énonciation est donc l'acte d'énoncer.

 

c)      Un acte implique quelqu'un qui l'accomplit, un AGENT. C'est l'énonciateur. (nom formé sur le même verbe ÉNONCER à l'aide du suffixe –(t)eur qui sert à former des noms d'agent.)

Comme cet acte est un acte de parole, on désigne aussi cet agent couramment par le terme de LOCUTEUR.

 

d)     Le produit de l'acte d'énonciation, ce qui est énoncé, est l'ÉNONCÉ.

 

e)      L'acte d'énoncer se réalise dans une situation particulière (la situation de communication) qui est caractérisée par :

 

-          Ses participants (le locuteur, le destinataire)

-          Un lieu et un moment qui constituent le cadre spatio-temporel

-          Un environnement particulier



Lecture du texte de Proust (voir annexe)

 


 

 

 

1.      Etudier l'énonciation

 

Etudier la langue implique que l'on prenne en compte l'énonciation dans la mesure où elle se manifeste dans l'énoncé en y imposant des marques.

Tout énoncé est repéré, interprêté en référence à la situation de communication dans laquelle il est produit : étudier un énoncé, c'est étudier non seulement son organisation formelle, mais l'étudier en relation avec son utilisation dans une situation donnée.

 

à Etudier la langue, c'est donc étudier les formes linguistiques, les énoncés en relation avec la situation de communication au cours desquelles ils sont produits ; et c'est aussi étudier l'utilisation que fait le locuteur des formes linguistiques pour accomplir dans une situation donnée un certain type d'acte pour agir sur le destinataire.

 

2.      Les indices de l'énonciation

 

Successivement, on va aborder les différents indices.

 

a)      Les unités linguistiques dont le sens ne peut être perçu que par un retour à la situation de communication qui permet d'identifier leur référence. (LES DÉICTIQUES)

 

b)     L'ensemble des éléments qui expriment l'attitude du locuteur par rapport à son énoncé. (LA MODALISATION)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site