Temps de l'indicatif - 2eme partie

Exemple :

 

Jean sauta le mur, courut, courut encore ; il escalada la grille du jardin, reprit sa cause effrénée. Soudain, il tombait, exténué, le regarde vide (Bruneau).

Cet imparfait est appelé imparfait de rupture ou encore imparfait de cinéma. Il représente les infractions de l’imparfait dans le domaine traditionnel du passé simple (et du passé composé) et un des éléments de déséquilibre dans le système des temps du passé.

 

Exemple :

 

La presse fait grand usage de cet imparfait.

 

A la 60ème minutes, Pelé prenait le ballon, évitait la défense et marquait le but de la victoire.

 

1.1.       Les valeurs modales de l’imparfait

 

1.1.1.                     Exemple :

 

Si vous partiez (éventualité = hypothèse), nous vous suivrions.

 

Il a alors une valeur d’éventualité.

 

Exemple :

 

Si vous partiez (maintenant), nous vous suivrions.

 Irréelle

 

Il s’agit d’un irréel du présent.

 

1.1.2.                    Exemple :

 

Il s’arrêta. Un pas de plus (S’il avait fait un pas de plus, il serait tombé), il tombait.

 

Il s’agit d’un irréel du passé.

 

Exemple :

 

Il fallait (=il aurait fallu) me die tous vos soucis.

 

Cet irréel du passé se rencontre avec certains verbes tels que : devoir, falloir et pouvoir.

 

1.1.3.                    Exemple :

 

Ah ! Si (hypothèse) jeunesse savait ! (Phrase elliptique)

 

Dans les exclamations, l’imparfait peut marquer l’irréel du présent. C’est l’ébauche d’un système hypothétique dont on n’énonce pas la compétence. Celle-ci étant rendue évidente par le ton de l’intonation.

 

1.1.4.                    Exemple :

 

Il s’emporta, cria, et s’effondra (passé simple) soudain sur le sol. Le (cause du passé simple) muscadet faisait son effet.

 

L’imparfait exprime encore l’explication des faits précédemment cités.

 

1.1.5.                    L’imparfait atténue ce que le présent pourrait avoir de trop brutal.

 

Exemple :

 

Je venais (Je vous demande) vous demander un service.

 

Ainsi, il exprime la discrétion, la politesse. Cet imparfait se rencontre dans une contexte qui n’admet qu’un nombre restreint de verbes : vouloir et venir.

 

1.1.6.                    L’imparfait se rencontre dans un certain nombre de construction destinée à exprimer la tendresse, la gentillesse. C’est l’imparfait que l’on trouve dans le discours adressé aux enfants ou au animaux.

 

Exemple :

 

Comme il (tu è On lui refuse le statut d’interlocuteur) est mangeait bien sa sousoupe le bébé !

 

Cet imparfait est hypocoristique.

 

Plan

 

1.    Valeur de base de l’imparfait

 

En cours d’accomplissement (la durée), une part d’accompli et une part d’inaccompli, aucun début et aucune fin.

 

   Les valeurs secondaires sont : La répétition (l’habitude) et la description (l’état).

 

2.    Valeurs temporelles

 

 Futur rapproché.

 Passé rapproché.

 DD, DDI et DDIL = présent de l’indicatif.

 Imparfait pittoresque = imparfait de rupture.

 Evénement qui a leur qu’une seule fois.

 

3.    Valeurs modales

 

 Eventualité.

 Irréelle du présent.

 Irréelle du passé.

 Cause de l’élément cité avant.

 Discrétion (politesse).

 Hypocoristique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site