Lexique de Taguieff

Lexique de Taggief

 

Bouc émissaire :

 

Théorie fondée sur l’hypothèse que la frustration est la condition nécessaire et suffisante de l’agressivité. Le contexte influence cette frustration.

 

Communautarisme :

 

1.       = essentialisme.

2.      Importance de l’identité du groupe.

3.      = multicommunautarisme.

 

Darwinisme social :

 

            C’est une théorie qui prône la victoire « naturelle » des plus forts sur celle des plus faibles. C’est l’opposé de la discrimination positive. Il faut donc laisser le choix à la nature de décider de cela, les racistes l’usent pour déterminer la qualité de certains pays.

 

Déplacement :

 

            Lorsqu’on est en colère, on se fâche sur une autre personne qui n’est pas la source de la frustration.

 

Différentialisme :

 

            C’est une théorie qui s’appose à l’universalisme et qui se rapproche de l’hétérophilie.

            C’est une manière d’être qui prône :

 

-         Importance des différences entre les groupes et des identités collectives ;

-         Polygénisme : La fermeture des cultures sur elles-mêmes et leur incommensurabilité.

-         Le droit et le devoir de différence qui donne soit de l’ethnisme ou soit de l’ethnonationalisme xénophobe.

 

Discrimination :

 

            Façon de se comporter d’une telle façon où l’on en vient à ne pas considérer chaque individu de la même façon (tout dépend de l’origine, par exemple).

 

Essentialisme :

 

            Le groupe a ses propres caractéristiques, qu’il possède seul et qui n’est du que par la nature et non par des facteurs.

 

Ethnique (groupe) :

 

            Un ensemble de personnes faisant partie d’un même groupe, avec une identité collective et une croyance à une culture propre.

 

Ethnisme :

 

1.       Identification d’une personne par son identité ethnique ;

2.      Théorie juridico-politique : chaque ethnie doit être respecté dans sa dignité ;

3.      Une ethnie doit avoir sa propre politique et être doté d’un Etat souverain (autonomisme, séparatisme, ethnonationalisme).

 

Ethnocentrisme :

 

1.       Juger une personne en se référant uniquement à son groupe d’appartenance ;

2.      Les membres du groupe s’estiment supérieurs aux autres groupes ;

3.      Les autres groupes sont critiqués par des préjugés et des stéréotypes (xénophobie).

 

Ethnocide :

 

            Destruction d’une ethnie soit en l’éliminant totalement, soit en la forçant à adopter la politique du groupe supérieur.

 

Eugénisme :

 

Créé par Francis Galton, ça consiste en un contrôle de la procréation par la science, la technique et la politique. Cela pourrait s’étendre jusqu’aux gènes.

 

Génocide :

 

1.       Extermination d’un groupe que l’on juge de trop (terme créé par Raphaël Lemkin.

2.      L’extermination totale ou partielle d’une ethnie.

 

 

Génotype :

 

Constitution totale d’un organisme.

 

Hétérophilie :

 

            Créé par Taguieff qui est le fait de valoriser la différence au risque de maintenant cette différence.

 

Hétérophobie :

 

1.       Rejet de la différence.

2.      Le rejet total, on estime que le racisme n’est qu’une partie de l’hétérophobie.

 

Mixophobie :

 

            Néologisme créé par Taguieff qui consiste en la hantise du métissage, le désir d’une pureté dans la ligné, et donc d’une non-reproduction entre deux être de race différente. C’est un désir de maintenant la ressemblance dans la descendance.

 

Monogénisme :

 

1.       Tous les humains viennent d’une même origine.

2.      Tous les humains ont un même père (biblique).

3.      Même origine intellectuelle, morale et physique pour tous les êtres humains.

4.      Universalisme.

 

Nationalisme :

 

1.       C’est le droit au peuple de se disposer lui-même : souveraineté populaire, indépendance de l’état national territorialisée, unité et homogénéité culturelle.

2.      Les attitudes prises pour défendre les intérêts de la nation.

3.      Conservation totale de l’identité nationale.

 

Phénotype :

 

            Les caractères visibles d’une personne.

 

Polygénisme :

 

1.       L’humain aurait des origines diverses.

2.      Doctrine selon laquelle des races humaines seraient apparues à des moments et à des lieux différents.

3.      Aucune nature humaine = différentialisme.

 

Préjugé (stéréotype) :

 

1.       Opinion appris et qui est partagé par un groupe vis-à-vis d’un autre groupe (négatif ou non).

2.      Attitude totalement négative envers le groupe visé.

3.      Croyance en un jugement faux vis-à-vis d’un autre groupe.

 

Racialisation :

 

            C’est le fait de discriminer mais en usant des origines biologiques et non ethniques.

 

Racialisme :

 

            Il y aurait une race humaine :

 

1.       Les différences entre les races déterminent les aptitudes mentales, les attitudes et les mœurs.

2.      Classification des races humaines sur une échelle de valeur.

 

Stéréotype :

 

            Image figée :

 

1.       Idée négative et fixe attribuée à une catégorie.

2.      On catégorise les individus pour simplifier le tout et permettre aux autres, d’agir en fonction de cette idée.

3.      Conséquences : augmentation des différences entre chaque groupe, et augmentation des ressemblances dans le groupe même.

 

Universalisme :

 

            Origine commune à tous les êtres humains :

 

1.       = monogénisme (C’est une unité humaine outre la biologie et la culture).

2.      Ensemble de valeurs communes à tous les groupes et communicables.

 

Xénophobie :

 

            Sentiment que l’autre est une menace, et qui a pour conséquence une véritable haine et une peur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site